Planning et gestion du temps de travail : quelles sont les meilleures solutions du marché ?

Vous cherchez une solution pour gérer le temps de travail de vos collaborateurs et leur envoyer des planning hebdomadaires ? J’ai testé pour vous 4 solutions disponibles sur le marché. Voici mon comparatif !

Staffomatic : la première solution de planning que j’ai utilisée pendant 1 an

Staffomatic est une solution allemande de gestion de plannings. Je l’avais choisie entre 2015 et 2016 car c’était la solution choisie par les marketplaces de livraison, et leurs livreurs m’avaient fait connaître ce logiciel.

Voir mon test complet de Staffomatic.

 

Boomr : la pointeuse que j’ai utilisée en complément à Staffomatic

Boomr est une solution anglosaxonne de pointeuse et de quantification du temps de travail, créée en 2013. Je l’ai utilisé de 2015 à 2017, et j’en ai été pleinement satisfait, notamment pour les reportings très pratiques que j’ai pu exporter pour mon cabinet comptable.

Seul bémol : à l’époque, il manquait des fonctionnalités dont j’avais besoin, comme l’envoi de messages et la gestion des plannings (j’utilisais donc Staffomatic pour compenser). Il semblerait que depuis, Boomr propose néanmoins ces fonctionnalités.

Voir mon test complet de Boomr.

 

Snapshift : la start-up parisienne qui monte

Snapshift est une solution que je n’ai pas choisie pour mes besoins professionnels, mais j’ai pu la tester auprès de certains de mes collègues, qui m’en ont montré toutes ses fonctionnalités.

Leur leitmotiv : simplifier l’administratif des gérants de restaurants, en proposant des solutions aussi bien de plannings que de pointage, associés à un fichier d’export optimisé pour les comptables.

Bref, une belle solution tout-en-un, qui a l’avantage de matcher avec la législation française.

Voir mon test complet de Snapshift.

 

Skello : le concurrent direct de Snapshift

Skello est, à l’instar de Snapshift, une jeune pousse française, créée par deux associées sorties de l’ESCP et d’HEC (rien que ça). Elles ont eu l’idée de créer Skello quand elles ont remarqué que 95% des restaurateurs faisaient leurs plannings sur papier, ou sur Excel.

Elles recrutent un codeur et ils mettent au point Skello, qui se répandra comme une traînée de poudre auprès des restaurants et hôtels. Skello est tout comme Snapshift une solution adaptée totalement à la législation française, et les rapports seront optimisés et prêt à l’envoi auprès de votre cabinet comptable.

Pour ma part, c’est l’option que j’ai choisie. Il faut dire que la team Skello est super sympa et a passé beaucoup de temps à nous former à toutes les subtilités de la gestion des plannings, dont une grande partie touche à la législation ! Enfin, leur support est très réactif.

Voir mon test complet de Skello.

 

Conclusion, que choisir ?

Voici les solutions que je vous conseille en fonction de vos besoins :

  • Si vous cherchez simplement à compter les temps de travail de quelques collaborateurs, ou simplement de vous-même en tant que free-lance afin de facturer vos clients, alors Boomr est la solution la plus simple faite pour vous.
  • Si vous avez besoin d’une solution de planning simple, sans tout l’éco-système juridique autour de votre activité (reportings comptables, etc…), alors optez pour Staffomatic.
  • Enfin, si vous cherchez vraiment la meilleure solution qui matche avec votre activité, aussi bien sur le plan pratique, que sur le plan financier et juridique, et que vous êtes basé en France, alors je vous conseiller d’opter pour SnapShift ou Skello, les yeux fermés. Entre les deux, c’est à vous de voir, en fonction du feeling que vous avez avec les commerciaux de ces deux start-ups.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.