Weglot : la solution multilingue pour votre site, en quelques clics (test, avis, démo et prix)

Plusieurs solutions s’offrent à vous pour mettre en place un site multilingue. Une des alternatives les plus appréciées du moment s’appelle Weglot, une solution que je vous invite à découvrir en quelques lignes, et pour laquelle j’ai opté sur la plupart de mes nouveaux sites web sous WordPress.

En effet, Weglot fonctionne s’installe très facilement quelque soit le CMS, de WordPress à Shopify en passant par Prestashop, Wix ou Magento. Avec une simple balise, on peut installer Weglot sur n’importe quel site par ailleurs, en dehors de ces célèbres CMS.

La solution révolutionnaire pour créer un site multilingue

Weglot translate est une solution SaaS (Software as a Service) qui permet aux développeurs, blogueurs, webmasters de rendre leur site multilingue. De la même façon que toutes les autres solutions existantes, par exemple sous WordPress – WPML, TranslatePress ou encore Polylang, Weglot se targue d’être facile à installer et d’offrir une configuration particulièrement avantageuse.

Il suffit de créer un compte sur le site officiel de Weglot (https://weglot.com/). Ensuite, si tout comme moi vous êtes sous WordPress, il suffit de récupérer et copier la clé API fournie à l’inscription, dans la page d’option du plugin WordPress.

A partir de là, la traduction se fait dans l’immédiat. Magique !

 

Comment ça marche ? Une traduction automatique par défaut, et manuelle si besoin !

Concrètement, Weglot ajoute un sélecteur de langue dans votre site web pour permettre à vos visiteurs de consulter tout le contenu. Pour cela, ils se connectent tout simplement sur les différentes solutions de traduction disponibles sur internet comme Bing, Google Translate ou encore Deepl. Résultat, vous obtenez une traduction automatique de votre site. Mais vous pouvez aussi le faire de façon manuelle. Et c’est justement ça qui est révolutionnaire !

Les principales fonctionnalités de Weglot

Le fonctionnement de Weglot se base essentiellement sur le contenu du site qu’il détecte automatiquement. Il charge tout ce contenu dans un tableau de bord unique et dédié sur Weglot. Il propose ensuite de traduire automatiquement dans toutes les langues préalablement sélectionnées, avec une possibilité de modifier et d’éditer les traductions manuellement.

Voici à quoi ressemble le tableau de bord sur Weglot, pour l’un de mes sites web

Weglot autorise par ailleurs l’achat de traductions professionnelles auprès de services de traducteurs pro tiers. C’est très pratique lorsque vous souhaitez traduire de façon extrêmement précise, et pro, certains de vos articles phares.

Il permet également la création d’un bouton entièrement personnalisable, pour jongler entre plusieurs langues. Pour chaque page et chaque langue, il permet la création d’URL unique et l’optimisation du SEO multilingue.

Configuration du sélecteur de langues

La diffusion multilingue du site créé se fait de manière constante et en temps réel pour tous les utilisateurs. De la même façon, le créateur du site peut également accéder en permanence et à distance, à sa bibliothèque de traduction, directement dans son tableau de bord Weglot.

Enfin, en plus de son outil de traduction phrase par phrase, Weglot permet carrément de traduire son site en mode « éditeur visuel » ! Oui, vous avez bien lu, il vous suffit dans l’admin de Weglot de vous rendre sur l’éditeur visuel, et vous vous retrouvez sur votre propre site, à traduire ce que vous voulez, en « wysiwyg » !

Sinon, ça sera en mode « classique », comme vous pouvez le voir sur la capture d’écran que je vous ai faite :

Traduire son site WordPress avec Weglot

  1. Inscrivez-vous sur le site de Weglot
  2. Récupérez la clé API Weglot fournie à l’inscription
  3. Installez et activer l’extension Weglot
  4. Accédez à l’onglet « Weglot » à la fin de l’installation
  5. Ajoutez la clé API Weglot récupérée auparavant, votre langue d’origine ainsi que vos langues de destination
  6. Appréciez le résultat !

Pourquoi choisir Weglot ?

Une prise en main facile et immédiate

Weglot est une solution révolutionnaire qui vous permet de traduire un site web en plusieurs langues, en moins de 3 minutes, sans obligatoirement exiger une compétence technique ni une connaissance du code. L’accès et l’édition se fait exactement au même endroit.

La configuration de base de l’extension Weglot sous WordPress

Une multitude de sources de traductions

Grâce à une proposition instantanée de la meilleure traduction automatique disponible, vous pouvez immédiatement afficher plusieurs versions étrangères de votre site, avec un investissement minimum. C’est un outil qui est donc particulièrement utile aussi bien pour les blogueurs que pour les sites vitrines.

De plus, avec la modification manuelle, vous pouvez également améliorer la traduction par vous-même, ou le faire faire par des traducteurs de votre choix, ou ceux proposés par la marketplace de Weglot !

Un SEO multilingue optimisé

Weglot participe à l’optimisation SEO des pages traduites. Pour cela, l’outil utilise les méthodes de base imposées par Google dont la création de sous-répertoires (URL) unique pour chaque langue, ainsi que la détection et traduction des balises méta descriptions, comme celles de Yoast SEO sous WordPress par exemple.

Une solution simple et légère

Combiné à l’approche API, l’hébergement de toutes vos traductions dans les bases de données Weglot permet d’éviter de surcharger ou d’alourdir votre site avec différents fichiers. De plus, le risque de dépendances avec d’autres plugins est réduit.

Prix de Weglot

Vous retrouvez les prix de Weglot directement sur leur site. On est à 2 000 mots traduits gratuitement (soit un peu plus que le nombre de mots utilisés pour rédiger cet article), puis l’offre va de 99€ / an pour un site et 10 000 ans (un site vitrine, finalement) à des offres qui peuvent atteindre plusieurs centaines ou milliers d’euros / an pour les grosses cylindrées.

Une demo de Weglot ?

Si vous voulez voir Weglot à l’oeuvre, rien de plus simple, je vous donne rendez-vous sur l’un de mes sites multilingues sur lequel je l’utilise en cliquant ici !

WPML vs Weglot pour WordPress : quelle solution choisir ?

WPML se présente comme l’incontournable solution de traduction multilingue pour WordPress. Mais bien qu’il soit bien moins connu que WPML, Weglot se propose déjà comme une alternative plus facile à installer et à utiliser que celui-ci. Pour être tout à fait objectif, chaque extension a ses avantages, et ses inconvénients. Voyons cela ensemble.

Traduction externalisée ou internalisée

Ces deux plugins de traduction WordPress abordent très différemment le défi de la traduction multilingue. L’avantage avec Weglot, c’est de pouvoir profiter d’une traduction automatique de votre site dès l’installation du plugin. Il n’y a aucune incidence sur la base de données, et c’est Weglot qui héberge toutes les traductions. La démarche est donc hyper légère.

Avec WPML, c’est différent, vous créez une nouvelle table qui va contenir vos traductions à venir, et que vous allez rédiger vous-même petit à petit. Et ces traductions sont bel et bien internalisées, dans votre base de données.

L’un a l’avantage de la simplicité, quand l’autre a l’avantage de la sécurité, si vous préférez tout internaliser.

Automatique VS manuel

Une autre différence de taille dans le fonctionnement de ces deux solutions, c’est que WPML n’a pas été fait à la base pour traduire l’intégralité de votre site web dans une autre langue de façon automatique, mais pour vous permettre de le faire par vous-même, en fonction des articles que vous souhaitiez traduire.

De plus, WPML avait, et a toujours pour vocation de personnaliser chaque partie traduite de votre site en fonction de vos besoins, là où Weglot est vraiment du plug & play.

Prenons un exemple ! Vous avez une installation WordPress + BuddyPress avec une communauté de membres qui disposent de profil. Weglot va traduire l’intégralité des pages, y compris les profils, là où WPML ne va traduire que les fonctionnalités du site, le contenu éditorial si vous le souhaitez, mais certainement pas la description que va faire un individu de lui-même sur sa fiche BuddyPress ! Dès lors, vous avez davantage de contrôle et de maîtrise de la situation avec WPML, notamment si vous gérer des sites relativement complexes où vous souhaitez garder la main.

Du coup, en fonction de votre objectif, vous êtes prévenus.

Universalité de Weglot VS spécificité de WPML

Avec Weglot, le site en entier est automatiquement traduit, sans besoin de compatibilité spécifique ni d’intervention manuelle. La traduction se lance automatiquement après l’installation du plugin, ou de la balise fournie par Weglot.

A l’inverse, avec WPML, il faudra disposer impérativement d’un site tournant sous WordPress, et de l’extension mise à jour à chaque fois, avec la « lourdeur » que ce la peut entraîner en termes de suivi, ce qui n’est pas le cas avec Weglot.

WPML et Weglot proposent tous deux quelques fonctionnalités similaires, mais le mérite revient à Weglot pour son côté intuitif, et à WPML pour son côté personnalisation poussée.

Budget VS économies

L’essence de WPML, c’est de vous permettre de traduire votre site vous-même, à moindre coût. Le business model est basé sur la vente du plugin, et pas sur la quantité de mots à traduire. Par conséquent, si vous êtes ric rac et que vous préférez tout traduire, c’est WPML qui vous conviendra.

A l’inverse, si vous avez un budget de traduction, mais que vous ne souhaitez pas vous occuper de cela, Weglot fera l’affaire avec son mode auto, ou manuel pour les phrases compliquées, ou encore pro en faisant appel à des traducteurs.

Conclusion

À mon sens, Weglot est le meilleur plugin qui soit pour traduire rapidement et facilement votre site WordPress (ou votre site en général) en plusieurs langues. Moins lourd que son compère, WPML, il ne surchargera pas votre base de données ou la lenteur de chargement. Il permet même d’externaliser la traduction à plusieurs autres traducteurs freelance via leur plateforme. Dans la même catégorie, WPML propose désormais un service entièrement similaire, mais j’aurais tendance à le réserver pour des sites web ayant quelques spécificités.

Mais attention, l’exemple que j’avais pris précédemment sur une installation relativement complexe avec WordPress et BuddyPress ne signifie pas que WPML n’est réservé qu’aux cas compliqués ! Prenons des exemples :

  • Vous avez un simple site vitrine, et vous êtes 2 ou 3 collaborateurs à le gérer. Vous souhaitez vraiment traduire chaque page mot par mot, depuis votre dashboard, en ayant la maîtrise de la traduction pour offrir à vos visiteurs la meilleure expérience possible, quelque soit la langue. Dans ce cas-là, optez pour WPML.
  • Vous avez un blog de news, et vous avez le budget traduction car vous savez que vous allez vous y retrouver (attention, ça monte vite avec le nombre de mots !), et vous pensez que la traduction automatique suffira notamment sur des articles au format court (je pense aux sites de divertissement), vous pouvez opter pour Weglot. Simple, léger et efficace.
  • Vous avez un site de contenu premium, et vous souhaitez vraiment proposer une bonne expérience aux utilisateurs étrangers, là, il faudra que vous choisissiez entre les deux solutions, le choix pourra effectivement être difficile à faire. Pour ma part, j’opterais pour Weglot dans un premier temps, afin de flairer le marché, et si ça fonctionne, vous aviserez après si ça vaut la peine de tout internaliser, et de rédiger tout soi-même à l’intérieur de votre WordPress par exemple, via un plugin comme WPML.

Personnellement j’utilise les deux plugins pour mes sites (et aussi un peu de Loco Translate pour traduire mes thèmes). Mais en conclusion, s’il fallait faire un choix simple et rapide pour commencer, je vous conseillerais Weglot les yeux fermés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.