WPML, le plugin qui vous aide à créer un site WordPress multilingue

Besoin de créer des contenus multilingues pour atteindre différentes cibles à travers le monde ?

WPML est un plugin WordPress qui vous permet de traduire vos contenus web en plusieurs langues. Particulièrement apprécié des professionnels, ce plugin se vante d’être le plus complet et le plus stable des extensions multilingues. Niveau budget, il faudra compter entre 29 $ et 159 $. Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Pourquoi choisir le plugin WPML ?

Particulièrement apprécié sur WordPress, WPML est à ce jour le plugin le plus utilisé pour créer un site multilingue. Ayant bénéficié de plusieurs améliorations depuis sa mise en vente, il est aujourd’hui devenu un plugin plus stable, proposant des features très intéressantes.

WPML est une solution complète qui vous permet de traduire des pages, des types personnalisés, des publications, des menus, de la taxonomie ou encore des textes de thème. Il permet également de traduire directement des chaines de caractère dans le Back Office.

Grâce à ce plugin, vous avez la possibilité de cacher une langue de manière temporaire. Il facilite également l’ajout de contenu dans une nouvelle langue. De plus, WPML offre un choix de langue d’origine de la chaîne de traduction pour pouvoir adapter les traductions par la suite. A cela s’ajoute une entière compatibilité avec la plupart des thèmes WordPress.

C’est actuellement l’extension que nous utilisons pour proposer ce blog en langue anglaise.

Comment fonctionne WPML ?

Pour vous aider à traduire votre site en plusieurs langues, WPML crée une copie du contenu à traduire pour l’attacher ensuite à un identifiant. Grâce à une interface utilisateur parfaitement ergonomique et très intuitive, même un novice peut rapidement en comprendre le fonctionnement.

WPML compte plusieurs modules complémentaires qui le rendent encore plus puissant :

  1. WPML Media

Ce module permet la gestion des images ou de tout autre type de média de manière distincte pour chaque langue de traduction. Il permet également de créer facilement une copie des médias d’une langue à une autre, à condition que le média en question ne requière aucune traduction spécifique. Il suffit d’installer ce plugin et de faire une synchronisation des médias entre les traductions, pour retrouver plusieurs médias sur chaque langue.

  1. WPML String Translation

Grâce à ce module, il devient plus facile de traduire des textes dans le thème, dans le back office et dans d’autres plugins de WordPress.

  1. WPML Translation Management

C’est un outil d’aide à la traduction pour les sites WordPress. Grâce à cet add-on, les administrateurs du site deviennent de grands traducteurs, capables de modifier un contenu assigné à la traduction. Ils accèdent à un aperçu complet d’une précédente ou d’une prochaine traduction, voire les mises à jour à venir.

Ils ont la permission d’envoyer du contenu à traduire à des traducteurs professionnels en ligne et en suivre l’évolution. Ils accèdent à un écran scindé en deux sur lequel le contenu original et la traduction à faire s’affichent en simultané. De la même façon que l’éditeur par défaut de WordPress l’autorise, ils peuvent facilement passer d’un champ à l’autre, et passer entre les vues HTML et ordinaire.

De plus, une mise à jour automatique des liens permet aux traducteurs de traduire uniquement le texte sans toucher à d’autres contenus.

  1. WPML Sticky Links

Ce module empêche les liens internes de se briser.

  1. WooCommerce Multilingual

Ce module permet de traduire facilement des sites e-commerce utilisant WooCommerce. Les produits vendus sont donc traduits et les visiteurs peuvent passer des commandes dans leur propre langue.

Cet add-on facilite la gestion centralisée pour traduire les balises, les catégories et les attributs personnalisés des produits. Il synchronise automatiquement les variations et les images produites. Il permet de conserver la même langue à travers tout le processus de commande. Il permet d’envoyer des mails aux clients et administrateurs du site ou suivre des stocks dans une langue définie. De plus, il facilite la gestion de plusieurs devises avec un seul WooCommerce.

 

WPML pour qui ?

L’éditeur du plugin WPML propose 3 licences à ses utilisateurs :

  • Licence Blog multilingue

Proposée à 29 $/an, cette licence permet de traduire des publications, pages et types personnalisés. Elle inclut également la traduction de balises catégories et taxonomie personnalisée, ainsi que la traduction des menus de WordPress. Avec cette licence, l’utilisateur bénéficie des commandes de traduction standard et d’une détection de la langue du navigateur. Elle offre une garantie de performances de 12 mois, avec un nombre illimité de mots et de langues. Cette licence concerne un site web unique et permet de profiter d’une mise à jour et d’une assistance gratuite pendant un an. Il faut compter 21 $/an pour un renouvellement automatique de la licence.

  • Licence CMS multilingue

Accessible à 79 $/an, c’est la licence idéale pour tous les développeurs qui souhaitent créer un site multilingue sous WordPress. Elle est plus complète et propose plus d’avantages que la licence blog multilingue. Avec cette licence, l’utilisateur bénéficie d’une assistance en matière de développement de pages. Il profite également d’une traduction de champs personnalisés, d’une prise en charge multilingue du commerce électronique ainsi que d’une traduction des widgets. Cette licence permet également de profiter d’une traduction de textes dans l’admin des thèmes et des plug-ins. Elle autorise la gestion des pièces jointes dans différentes langues, ainsi que la gestion de la traduction par plusieurs utilisateurs. Outre les traductions manuelles, cette licence propose une traduction automatique de 2000 mots entre toutes les paires de langues, chaque mois. Cette licence permet d’enregistrer 3 sites web, avec un renouvellement annuel possible à partir de 59 $.

  • Licence CMS multilingue à vie

Pour 159 $, WPML permet aux développeurs de bénéficier des fonctionnalités complètes de WPML sur WordPress, pour un nombre illimité de sites web. Le renouvellement annuel s’élève à 119 $.

 

Verdict ?

Le principal concurrent de WPML, c’est WeGlot. Les deux ont des fonctionnements totalement différents :

  • WPML est plus lourd, mais il vous permet d’internaliser complètement la traduction au sein de votre site WordPress. C’est l’acteur historique de la traduction. Si vous souhaitez une valeur sûre, optez pour WPML.
  • Weglot est l’outsider, mais il a une simplicité d’utilisation incroyable. Ici, pas d’internalisation, vous n’avez rien à faire, tout est automatique, via l’insertion d’un tag sur votre site, puis vous pouvez traduire chaque phrase manuellement par la suite. Mais attention, à tout automatiser, vous perdez en qualité en termes de traduction.

Si vous souhaitez faire un travail propre à 100% pour un site qui ne peut pas se permettre de proposer des traductions automatiques, et qui souhaite vraiment garder la main sur ce qui est traduit ou pas, optez pour WPML.

Sinon, Weglot fera l’affaire ! Nous utilisons personnellement les deux solutions en fonction de chaque contexte, et nous en sommes totalement satisfaits !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.