Faut-il postuler à un emploi pendant l’été ?

Beaucoup pensent que la période estivale, au même titre que celle des fêtes de fin d’année, n’est absolument pas propice aux candidatures professionnelles. Je vais vous le dire sans ménagement : c’est entièrement faux ! Du coup, pourquoi ne profiteriez-vous pas des derniers jours du mois d’août pour trouver votre nouvel emploi ?

Pourquoi postuler l’été ?

On pourrait logiquement penser que les recruteurs font partie de cette masse toujours impressionnante de gens, qui profitent de la période estivale pour effectuer de grandes transhumances vers des cieux plus cléments, et qu’il est donc inutile de chercher à postuler pendant cette période là. Comme je l’ai dit plus haut, ce n’est pas tout à fait exact.
En effet, même si le processus est plus long qu’a l’accoutumée, car la personne en charge du recrutement a eu l’indélicatesse de prendre quelques jours de congés, les entreprises continuent à avoir des besoins. Pourquoi en serait-il autrement d’ailleurs ? Peut-on sérieusement penser que pendant les vacances, les entreprises arrêtent de travailler ? Fort heureusement, non ! Donc, il est important de continuer à être à l’écoute du marché et à postuler… D’autant plus qu’avec les nouvelles technologies, vous pouvez faire tout cela les pieds dans l’eau ou en sirotant un cocktail à la terrasse d’un café. Que demander de plus ?
En outre, en continuant à postuler, vous prouverez votre motivation à décrocher un nouveau poste. N’oubliez pas que la recherche d’emploi est un marathon, si vous faites une pause, il sera très difficile de repartir… Du coup, ne relâchez pas la pression car la période estivale est particulièrement profitable. En effet, les recruteurs qui reviennent de vacances sont plus détendus, ils seront donc logiquement plus à l’écoute de vos besoin.
Mieux encore, si vous avez eu l’idée d’arrêter de postuler pendant l’été, ne peut-on pas imaginer que d’autres auront fait de même ? Autant profiter de cette courte période ou la « concurrence » est moins forte, vous ne croyez pas ? C’est d’autant plus important qu’à partir du mois de septembre, les jeunes diplômés tout juste sortis de l’école (et donc corvéables à merci…) vont se retrouver sur le marché du travail et pourraient bien vous faire de l’ombre avec leur bagage universitaire plus récent que le vôtre ! Vous avez donc tout intérêt, si ce n’est pas déjà fait, de profiter des derniers moments de répit, pour peaufiner votre CV et vous remettre sérieusement en chasse car, et j’insiste un peu la dessus, début septembre il sera peut-être trop tard !
 

Comment bien relancer sa candidature ?

Maintenant que vous avez fait le choix (fort judicieux) de postuler pendant la période estivale, vous vous demandez sans doute ce qu’il faut faire après. En effet, il est fort possible que votre candidature reste sans réponse pendant un certain temps, mais ça n’implique pas forcément qu’elle n’est pas bonne… N’hésitez pas, à partir de la dernière semaine d’août, à revenir vers le recruteur pour vous rappeler à son bon souvenir et pour savoir où en est votre démarche.
Ceci étant, préparez vous bien et surtout ne chaussez pas vos gros sabots ! Il s’agit de jouer une partie serrée… S’il est fortement intéressant de relancer votre candidature, car vous prouvez que vous êtes motivé par le poste, attendez au moins deux semaines pour appeler le recruteur afin de savoir s’il a, au minimum, reçu votre candidature avec tous les documents que vous y aviez joints. En faisant cela, il y a fort à parier que votre interlocuteur se souviendra de vous et qu’il traitera probablement votre candidature avec la plus grande bienveillance.
Vous pouvez en profiter pour vous renseigner discrètement sur le processus de recrutement, afin de savoir où il en est et si, malheureusement pour vous, le poste est pourvu. Cette deuxième information, si elle ne fait pas plaisir a priori, est tout de même intéressante car elle vous permet d’être fixé et surtout, cela vous permet de rebondir, en demandant à votre interlocuteur s’il n’a pas, par le plus grand des hasards, un autre poste à pourvoir. Ceci étant, il est évident qu’il ne faut en aucun cas le harceler… Inutile d’appeler tous les jours pour savoir s’il a traité votre candidature ! Vous finirez sans aucun doute par l’exaspérer ce qui, j’en suis certain, n’est pas dans vos projets. Une fois que vous savez que votre candidature suit son cours, laissez le temps au recruteur. Si votre profil l’intéresse, il ne manquera sans doute pas de revenir directement vers vous !
En conclusion, contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est très important de continuer à postuler pendant la période estivale. Ceci étant, comme le processus de recrutement sera sans aucun doute rallongé par les congés, n’hésitez pas à relancer votre candidature fin août. Ainsi, vous aurez toutes les chances de trouver un poste avant la cohue du mois de septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.